Gestion de la violence et de l’agressivité en exercice libéral

Présentation

Date de sortie : Février 2022

Dans son rapport sur les violences en milieu de Santé de 2019, l’ONVS (Observatoire National des Violences en milieu de Soins) recensait 21 000 atteintes aux personnes et une majorité des victimes étaient IDE. Il n’existe pas de statistiques fiables sur les violences exercées à l’encontre des infirmières/infirmiers libéraux, mais lors d’une enquête menée par l’ordre infirmier en 2015, sur les 82 signalements recensés, une écrasante majorité de ces violences avaient eu lieu au domicile des patients ou au cabinet, soit dans le cadre de l’exercice libéral et une majorité des agresseurs étaient des patients ou des aidants.

Pour permettre aux IDEL de limiter les agressions, il apparaît comme nécessaire de développer la prévention de ces violences, notamment par les compétences relationnelles des soignants, mais aussi de les former à réagir en situation pour limiter les effets délétères de ces violences, sur l’instant mais aussi a posteriori.

Par ailleurs, il nous est apparu pertinent d’aborder les spécificités de ces démarches de prévention de la violence auprès de patients aux profils spécifiques auxquelles les IDEL sont très confrontés, comme les personnes âgées dépendantes ou atteintes de démences, mais aussi une patientèle de plus en plus présente à domicile, à savoir les personnes atteintes de psychose. Nous avons souhaité travailler particulièrement les modalités de communication spécifiques à ces populations, afin d’adapter les techniques relationnelles permettant de désamorcer la violence.

En fin de programme, les IDE ayant suivi la formation seront capables de :


  • Définir les concepts de violence, agressivité et incivilité.
  • Identifier les facteurs de risques de la violence et de l’agressivité.
  • Prévenir les passages à l’acte violent.
  • Décrire les différentes techniques communicationnelles et comportementales pour désamorcer la violence.
  • Décrire les mesures et réactions permettant de limiter les conséquences délétères d’un passage à l’acte violent.
  • Expliquer les mesures et réactions à adopter face à un passage à l’acte violent d’un patient ou d’un aidant.
  • Expliquer les spécificités de la communication auprès des patients âgés dépendants ou atteints de démence, ou de psychose, afin d’adapter les techniques relationnelles permettant de désamorcer la violence.

Contenu

La formation est composée de plusieurs temps pédagogiques permettant une intégration progressive des contenus :

  • Évaluation pré-formation : elle permet de mesurer votre niveau initial.
  • Connaissances théoriques : elles sont abordées en plusieurs cours de 15 à 20 minutes. Chaque cours, est interactif et se termine par un exercice, assurant une évaluation continue.
  • Mises en situations : construites autour de cas patients, elles proposent d’appliquer les connaissances acquises au cours de la formation à une situation professionnelle simulée.
  • Évaluation post-formation : elle permet de mesurer la progression de vos connaissances par rapport à votre niveau initial évalué en début de formation.

Inscription

Si vous souhaitez vous inscrire à cette formation, vous pouvez remplir un formulaire de demande d'inscription qui nous permettra de préparer votre dossier. Nous vous recontacterons dès réception de votre demande pour finaliser votre inscription.

Pré-requis

Posséder un ordinateur ou une tablette et avoir une connexion Internet. Le site Internet de formation est accessible à partir de l'adresse suivante : www.santeformapro.com.
Les contenus sont librement accessibles et sont en HTML5 ce qui permet un usage sur les PC/ MAC et tous les types de tablettes (IOS/Android).

Remplir une demande d'inscription

En bref

  • Public : Infirmiers
  • Durée : 7 heures
  • Financement : DPC
  • Référence : 59332200078

Sommaire

  1. Bilan pré-formation
  2. Prévention de la violence
  3. Gestion de la violence
  4. Prévention de la violence adaptée aux profils spécifiques des patients
  5. Études de cas
  6. Bilan post-formation

Auteurs

  • Pascal CHAUVET

    IDE, Formateur spécialisé dans la télésanté et l’exercice coordonné, Expert pour le compte de la HAS

Présentation

Date de sortie : Février 2022

Dans son rapport sur les violences en milieu de Santé de 2019, l’ONVS (Observatoire National des Violences en milieu de Soins) recensait 21 000 atteintes aux personnes et une majorité des victimes étaient IDE. Il n’existe pas de statistiques fiables sur les violences exercées à l’encontre des infirmières/infirmiers libéraux, mais lors d’une enquête menée par l’ordre infirmier en 2015, sur les 82 signalements recensés, une écrasante majorité de ces violences avaient eu lieu au domicile des patients ou au cabinet, soit dans le cadre de l’exercice libéral et une majorité des agresseurs étaient des patients ou des aidants.

Pour permettre aux IDEL de limiter les agressions, il apparaît comme nécessaire de développer la prévention de ces violences, notamment par les compétences relationnelles des soignants, mais aussi de les former à réagir en situation pour limiter les effets délétères de ces violences, sur l’instant mais aussi a posteriori.

Par ailleurs, il nous est apparu pertinent d’aborder les spécificités de ces démarches de prévention de la violence auprès de patients aux profils spécifiques auxquelles les IDEL sont très confrontés, comme les personnes âgées dépendantes ou atteintes de démences, mais aussi une patientèle de plus en plus présente à domicile, à savoir les personnes atteintes de psychose. Nous avons souhaité travailler particulièrement les modalités de communication spécifiques à ces populations, afin d’adapter les techniques relationnelles permettant de désamorcer la violence.

En fin de programme, les IDE ayant suivi la formation seront capables de :


  • Définir les concepts de violence, agressivité et incivilité.
  • Identifier les facteurs de risques de la violence et de l’agressivité.
  • Prévenir les passages à l’acte violent.
  • Décrire les différentes techniques communicationnelles et comportementales pour désamorcer la violence.
  • Décrire les mesures et réactions permettant de limiter les conséquences délétères d’un passage à l’acte violent.
  • Expliquer les mesures et réactions à adopter face à un passage à l’acte violent d’un patient ou d’un aidant.
  • Expliquer les spécificités de la communication auprès des patients âgés dépendants ou atteints de démence, ou de psychose, afin d’adapter les techniques relationnelles permettant de désamorcer la violence.

Contenu

La formation est composée de plusieurs temps pédagogiques permettant une intégration progressive des contenus :

  • Évaluation pré-formation : elle permet de mesurer votre niveau initial.
  • Connaissances théoriques : elles sont abordées en plusieurs cours de 15 à 20 minutes. Chaque cours, est interactif et se termine par un exercice, assurant une évaluation continue.
  • Mises en situations : construites autour de cas patients, elles proposent d’appliquer les connaissances acquises au cours de la formation à une situation professionnelle simulée.
  • Évaluation post-formation : elle permet de mesurer la progression de vos connaissances par rapport à votre niveau initial évalué en début de formation.

Inscription

Si vous souhaitez vous inscrire à cette formation, vous pouvez remplir un formulaire de demande d'inscription qui nous permettra de préparer votre dossier. Nous vous recontacterons dès réception de votre demande pour finaliser votre inscription.