Les 3 grandes dimensions pathologiques en ORL

Présentation

Le médecin généraliste est souvent le premier dépositaire médical de la plainte ORL. Notamment, les pathologies infectieuses ORL, et notamment virales, représentent un des motifs de consultation les plus fréquents du médecin spécialiste de médecine générale. Ces pathologies majoritairement bénignes croisent, sur des symptomatologies parfois similaires, des étiologies tumorales ORL. Les cancers ORL représentent la 4e cause de cancer en France. Par ailleurs, le risque de chute lié à des syndromes vertigineux menace la préservation de l'autonomie de nombre de personne âgées suivies à domicile ou en EHPAD par le médecin spécialiste de médecine générale.

En fin de programme, les médecins généralistes ayant suivi la formation seront capables de :

  • Identifier une sémiologie d’étiologie infectieuse, tumorale ou une sémiologie fonctionnelle de vertiges dans la plainte du patient.
  • Identifier les éléments sémiologiques pertinents lors de l’examen clinique pour une pathologie infectieuse, tumorale ou un syndrome vertigineux.
  • Discriminer les examens paracliniques pertinents dans le cas d’une pathologie infectieuse, tumorale ou d’un syndrome vertigineux.
  • Identifier les éléments pertinents permettant d’affirmer le diagnostic d’un syndrome pharyngé, rhinopharyngé, nasal, sinusal et auditif.
  • Identifier les éléments pertinents permettant d’orienter le diagnostic d’une lésion de la sphère ORL ou de tuméfactions cervicales ou parotidiennes.
  • Identifier les éléments pertinents permettant d’orienter le diagnostic étiologique de vertiges.

Contenu

La formation est composée de plusieurs temps pédagogiques permettant une intégration progressive des contenus :

  • Évaluation pré-formation : elle permet de mesurer votre niveau initial.
  • Connaissances théoriques : elles sont abordées en plusieurs cours de 15 à 20 minutes. Chaque cours, est interactif et se termine par un exercice, assurant une évaluation continue.
  • Mises en situations : construites autour de cas patients, elles proposent d’appliquer les connaissances acquises au cours de la formation à une situation professionnelle simulée.
  • Évaluation post-formation : elle permet de mesurer la progression de vos connaissances par rapport à votre niveau initial évalué en début de formation.

Inscription

Si vous souhaitez vous inscrire à cette formation, vous pouvez remplir un formulaire de demande d'inscription qui nous permettra de préparer votre dossier. Nous vous recontacterons dès réception de votre demande pour finaliser votre inscription.

Remplir une demande d'inscription
En bref
  • Public : Médecins
  • Durée : 6 heures
  • Financement : DPC
  • Référence : 59332000032
Sommaire
  1. Bilan pré-formation
  2. Écouter et évaluer la plainte
  3. Examiner
  4. Explorer
  5. Poser un 1er diagnostic
  6. Études de cas
  7. Bilan post-formation
Auteurs
  • Patrick DHONT

    Docteur, Ancien assistant des hôpitaux et des universités

  • Philippe SCHWARTZ

    Docteur, Ancien interne des hôpitaux

Présentation

Le médecin généraliste est souvent le premier dépositaire médical de la plainte ORL. Notamment, les pathologies infectieuses ORL, et notamment virales, représentent un des motifs de consultation les plus fréquents du médecin spécialiste de médecine générale. Ces pathologies majoritairement bénignes croisent, sur des symptomatologies parfois similaires, des étiologies tumorales ORL. Les cancers ORL représentent la 4e cause de cancer en France. Par ailleurs, le risque de chute lié à des syndromes vertigineux menace la préservation de l'autonomie de nombre de personne âgées suivies à domicile ou en EHPAD par le médecin spécialiste de médecine générale.

En fin de programme, les médecins généralistes ayant suivi la formation seront capables de :

  • Identifier une sémiologie d’étiologie infectieuse, tumorale ou une sémiologie fonctionnelle de vertiges dans la plainte du patient.
  • Identifier les éléments sémiologiques pertinents lors de l’examen clinique pour une pathologie infectieuse, tumorale ou un syndrome vertigineux.
  • Discriminer les examens paracliniques pertinents dans le cas d’une pathologie infectieuse, tumorale ou d’un syndrome vertigineux.
  • Identifier les éléments pertinents permettant d’affirmer le diagnostic d’un syndrome pharyngé, rhinopharyngé, nasal, sinusal et auditif.
  • Identifier les éléments pertinents permettant d’orienter le diagnostic d’une lésion de la sphère ORL ou de tuméfactions cervicales ou parotidiennes.
  • Identifier les éléments pertinents permettant d’orienter le diagnostic étiologique de vertiges.

Contenu

La formation est composée de plusieurs temps pédagogiques permettant une intégration progressive des contenus :

  • Évaluation pré-formation : elle permet de mesurer votre niveau initial.
  • Connaissances théoriques : elles sont abordées en plusieurs cours de 15 à 20 minutes. Chaque cours, est interactif et se termine par un exercice, assurant une évaluation continue.
  • Mises en situations : construites autour de cas patients, elles proposent d’appliquer les connaissances acquises au cours de la formation à une situation professionnelle simulée.
  • Évaluation post-formation : elle permet de mesurer la progression de vos connaissances par rapport à votre niveau initial évalué en début de formation.

Inscription

Si vous souhaitez vous inscrire à cette formation, vous pouvez remplir un formulaire de demande d'inscription qui nous permettra de préparer votre dossier. Nous vous recontacterons dès réception de votre demande pour finaliser votre inscription.