Depuis 2006, outre les entorses, les ligamentoplasties de la cheville, les réparations du tendon d’Achille et les ostéosynthèses des bi-fractures malléolaire sont rééduquées principalement dans des cabinets de ville. Pour optimiser les résultats, les masseurs-kinésithérapeutes libéraux doivent intégrer un programme d’auto-rééducation à domicile, complémentaire et indissociable du traitement en cabinet. La finalité de cette formation est de proposer un programme et des outils de prévention, d’éducation et de rééducation accessible à tous les praticiens, quel que soit l’équipement de leur cabinet.